Greffe de cheveux Tunisie

Greffe de cheveux en Tunisie : technique FUT, FUE et BHT

Symbole de l’être, de son essence et de sa jeunesse, les cheveux ont toujours jouit d’une attention particulière à travers les temps.

A l’inverse de la belle chevelure, la calvitie symbolise le vieillissement. Sa forme héréditaire se voit chez l’homme comme chez la femme. Elle est appelée Alopécie Androgéno-Génétique ou A.A.G.

La calvité chez l’homme

L’Alopécie Androgéno-Génétique est responsable de plus de 95% de la perte de cheveux chez les hommes. Chez les jeunes hommes (< 30 ans), la fréquence de l’ L’Alopécie Androgéno-Génétique est de 25%.  Cependant, elle est responsable de la perte de cheveux chez plus de 50% des hommes de plus de 60 ans.

Il s’agit d’un processus graduel génétiquement déterminé. Les hommes souffrant d’une calvitie génétique présentent un cycle pilaire plus court dû à la sensibilité des bulbes à un dérivée de la Testostérone (Di-Hydro-Testostérone : DHT). Cette sensibilité entraine la chute prématurée des cheveux.

De façon générale, l’A.A.G. commence par le recul de la ligne frontale et l’apparition des golfes. Ce processus atteint, ensuite, la région du vertex. Le dernier stade est marqué par la disparition du pont de cheveux liant les régions dégarnies.

Ce processus est irréversible. Il est donc important d’avoir recours à  la greffe de cheveux ou transplantation capillaire.


LA CALVITIE CHEZ LA FEMME

L’Alopécie Androgéno-Génétique de la femme se différencie, généralement, de celle de l’homme par la préservation de la ligne frontale. La perte de densité des cheveux est plutôt diffuse.  Elle commence par ligne médiane et s’étend de manière progressive vers les autres régions.

Au cours des dernières années, la chirurgie de transplantation de cheveux en Tunisie a considérablement évolué. Durant son évolution, des techniques ont été abandonnées, d’autres techniques ont vu le jour.

 

Greffe de cheveux en Tunisie

Les chirurgiens de transplantation capillaire en Tunisie possèdent l’expérience la plus complète dans le traitement de la calvitie avec une cicatrisation pratiquement imperceptible. Ils sont des spécialistes réputés qui suivent de près l’évolution des procédures de greffe de cheveux et utilisent les toutes nouvelles techniques. Ceci dans le but de vous offrir des cheveux denses et naturels.

Ils existent trois techniques de greffe de cheveux à savoir :

  • La technique de la bandelette ou de lambeau (FUT : Follicular Unit Transplantation).
  • La technique d’extraction des unités folliculaire (FUE : Follicular Unit Extraction).
  • La technique de greffe de de poils corporels (BHT : Body Hair Transplantation).

La réalisation des sites receveurs et la mise en place des greffons sont pratiquement les mêmes dans les trois procédures FUT, FUE et BHT. La différence se trouve essentiellement dans la quantité de greffons pris et dans l’aspect de la zone donneuse dans chaque technique.

La greffe de cheveux avec les trois techniques FUT, FUE et BHT peuvent être associées à des injections de PRP cheveux. Ces injections améliorent les chances de survie des unités folliculaires implantées sur la zone dégarnie.

Greffe de cheveux Tunisie technique FUT

La greffe capillaire technique FUT en Tunisie s’adresse aux personnes présentant des zones de calvitie étendues. Cette technique est privilégiée chez les personnes d’un certain âge. Elle  consiste à prélever une petite bande horizontale sur l’arrière du crâne. Cette bande est, par la suite, fragmentée en petites parcelles qui seront greffées sur la zone à traiter. La greffe de cheveux par la technique FUT comprend plusieurs étapes à savoir :

  • Préparation du prélèvement

La longueur, la largeur et la localité de la bande à retirer sont déterminées au préalable. Les cheveux à prélever sont rasés afin de bien visualiser les bulbes capillaires. Le chirurgien procède, par la suite, à l’anesthésie locale de la zone donneuse. Cette étape dure une dizaine de minutes.

  • Prélèvement et suture

Le prélèvement se fait sur la couronne occipitale sur la partie haute de la nuque et/ou sur les parties pariétales latérales au-dessus des oreilles de façon totalement indolore.
L’incision du cuir chevelu se pratique sous lunette grossissante afin de suivre méticuleusement l’orientation des tiges pilaires pour réduire au maximum le pourcentage de transsection sur les berges du prélèvement. 

La bande prélevée est instantanément placée dans une solution adéquate pour maximiser la survie des cheveux.

Lorsque plusieurs séances de greffes sont nécessaires et lorsque d’élasticité du scalp le permet, la nouvelle bande est extraite de façon à reprendre l’ancienne cicatrice pour n’en conserver au final qu’une seule.

  • Suture trichophytique

Une suture de type « trichophytique » est réalisée par désépidermisation de la berge inférieure de l’incision. Cette technique permet aux cheveux situés sur les berges du prélèvement de pousser à travers la cicatrice. Ce processus permet d’avoir un fin trait discontinu de moins d’un millimètre de largeur totalement caché dans les cheveux.

  • Préparation des greffons

Notre équipe composée de plusieurs techniciens spécialisés dans la découpe folliculaire sous microscope binoculaire procède à la dissection méticuleuse de la bande prélevée en Unités Folliculaires.

La première étape de dissection appelée « SLIVERING » consiste en la subdivision de la bande en petites bandelettes composées d’une seule rangée d’Unités Folliculaires.
L’étape suivante consiste en la division des bandelettes obtenues en greffons contenant de un à quatre cheveux. Après cela, les greffons sont conservés.

  • Réalisation des sites receveurs

À l’aide de lames spécifiques (CUSTOM BLADES) découpées à la taille des Unités Folliculaires qui y seront placées, le chirurgien réalise à la surface du cuir chevelu les sites receveurs ou « SLITS ». 

Nos chirurgiens effectuent des fentes sagittales permettant de mieux contrôler la profondeur des fentes, d’avoir une meilleure densité et une meilleure vascularisation. Ceci garantie, au final, une meilleure qualité de repousse des cheveux.

A la repousse, les cheveux prendront l’orientation qui a été donnée lors de la réalisation des fentes. Pour cette raison, cette étape exige du médecin un certain sens artistique pour garantir le naturel du résultat final.

La taille des fentes est adaptée à celle des greffons qu’elles recevront :
Fentes de 0,7 à 0,8mm pour 1 cheveu (les plus antérieures)

Fentes de 0,9 à 1mm pour 2 cheveux

Fentes de 1 à 1,1mm pour 3 cheveux

Fentes de 1,1 à 1,2mm pour 4 cheveux 

  • Placement des greffons

Une fois que toutes les fentes sont faites, l’implantation des greffons peut débuter. Les greffons d’Unités Folliculaires seront répartis selon leurs tailles.
La durée totale de l’intervention dépend de la grandeur de la zone dégarnie et du nombre de greffons nécessaires pour la recouvrir. La greffe de 3000 Unités Folliculaires dure en moyenne 8 heures.

Greffe de cheveux Tunisie technique FUE

Cette technique est plus récente mais elle ne s’adresse pas à tous les profils. Elle est privilégiée surtout pour les petites zones de calvitie non susceptibles de s’agrandir. Mais elle ne convient pas pour les personnes ayant des cheveux frisés.

La transplantation par la technique FUE consiste à prélever les bulbes directement à partir de la zone capillaire donneuse sans aucune cicatrice. Ce type d’extraction aide à préserver les cellules souches localisées sous le bulbe capillaire. La zone donneuse se régénère naturellement.

Cette technique comporte trois étapes :

  • Le prélèvement

Le chirurgien prélève les unités folliculaires grâce à un petit instrument appelé micro-punch. Les minuscules orifices qui subsistent après le prélèvement cicatrisent très rapidement.

Le temps de prélèvement est plus long que pour la technique FUT et le nombre de greffons est également moins important.

Ce processus est alors répété jusqu’à l’obtention du nombre souhaité de greffons.

  • La préparation des greffons

Après le prélèvement, les greffons sont conservés dans un sérum spécifique de stockage.

  • Réalisation des sites receveurs

De minuscules sites receveurs sont réalisés dans les zones de calvitie par notre chirurgien à l’aide d’un instrument à pointe fine.

  • L’implantation

Le chirurgien marque, tout d’abord, la zone à traiter et effectue par la suite des micro-fentes pour introduire les greffons.

Une fois mis en place, ces greffons se développent pour produire une chevelure saine.

Des injections de PRP cheveux peuvent améliorer de façon remarquable la chance de survie des greffons.

Greffe de cheveux en Tunisie : technique BHT

BHT POUR QUI ?

La technique BHT (Body Hair Transplantation) ou greffe des poils corporels en Tunisie représente une évolution de la technique FUE. Elle est recommandée uniquement quand toutes les autres options sont épuisées. En effet, chez certaines personnes attentes d’une calvitie avancée (complètement chauves) ou n’ayant pas assez de cheveux pour bénéficier d’une greffe de cheveux par la technique FUT ou  la technique FUE, il reste possible d’opter pour une BHT. Cette technique étend la zone donneuse au corps tout entier. Elle consiste en une transplantation des poils corporels (barbe, torse, ventre, dos, aisselles ou jambes) dans les zones receveuses. Par conséquent, la BHT ne concerne que les hommes et même chez les hommes, il n’est pas toujours possible.

CRITERES DE DETERMINATION D’UNE BHT

Afin de déterminer si une BHT est possible ou non, les chirurgiens recourent à un indice dit Torso Donor Index (TDI). Cet indice permet d’évaluer les caractéristiques de la zone donneuse, en vue d’une BHT.

Le TDI est établit en se basant sur 4 critères :

  1. La similarité des poils et des cheveux de point de vue forme et qualité.
  2. La taille de la zone donneuse.
  3. La densité des poils (elle doit être supérieure à 40 UF par cm²)
  4. La longueur des poils corporels.
  • Si le TDI est supérieur ou égal à 8, ceci indique que le patient dispose de plus de poils que de cheveux. Une BHT peut être pratiquée.
  • Si le TDI est compris entre 5 et 7, le patient peut, sous réserve, subir une BHT.
  • Si le TDI est inférieur ou égal à 4, une BHT est alors impossible.

LIMITES D’UNE BHT

  • Jusqu’à l’heure actuelle, cette technique n’as pas encore fait l’objet de recherches aussi approfondies que celles menées pour les deux méthodes FUT et FUE.
  • Les études présentes indiquent un taux de prise de moins de 70 %. Ceci paraît peu, mais constitue, dans de nombreux cas, une chance pour beaucoup de patients.
  • Le patient qui envisage une BHT doit, avant tout, remplir un certain nombre de critères, dont le TDI.
  • Par opposition aux unités folliculaires des cheveux composées de 1 à 3 cheveux, les unités prélevées des autres zones du corps comprennent, en général, un seul poil. il serait, donc, indispensable de pratiquer deux fois plus d’implants corporels que de greffons capillaires pour obtenir une densité capillaire d’aspect naturel.

La BHT semble, par conséquent, être une solution de dernier recours. Car elle a plusieurs limites et sa faisabilité n’est pas toujours garantie.

DEROULEMENT D’UNE BHT

Afin d’implanter des poils corporels sur le cuir chevelu, on procède à la même technique que pour la FUE.

Comme dans la technique FUE, les poils sont prélevés par un micro punch puis transplanté dans la partie receveuse.

Le bilan pré-opération de la BHT est plus important que pour les techniques FUE et FUT. Il mérite d’être réalisé avec précision et expertise.

ÉVOLUTION POST OPÉRATOIRE

  • Œdème frontalIl survient 2 jours après l’intervention et va progressivement descendre, sous l’effet de la gravité, en 2 jours jusqu’au niveau des paupières. Il est rarement important. Dans 10% des cas, il peut entraîner une gêne, transitoire et de courte durée, à l’ouverture des paupières. Cet œdème ne présente aucun risque et disparaîtra sans séquelle au bout de 2 jours. Il est possible de nettement réduire son volume et d’accélérer sa résorption en prenant des corticoïdes et en dormant en position semi assise durant les trois premiers jours.
  • Engourdissement
    Une sensation d’engourdissement au niveau des régions donneuse et réceptrice est possible. Elle persistera environ 3 mois. Un massage régulier des zones aide à raccourcir ce délai.
  • Croûtes
    De fines croûtes recouvrent chaque greffon apparaitront. Elles s’éliminent spontanément au bout d’une dizaine de jours. Les bulbes greffés sont alors définitivement en place.
  • Chute des cheveux greffésCertains cheveux tombent en même temps que les croûtes. Un mois environ après l’intervention, la zone donneuse reprend son aspect initial d’avant l’opération.

Trois mois après la greffe, 30% des cheveux greffés auraient déjà poussé. Ils atteignent les 50%  de repousse après 6 mois et 75% après 9 mois. Le résultat final sera atteint après une année.

Votre séjour all inclusive

image

Découvrez tout sur votre séjour de chirurgie esthétique en formule all inclusive et à prix pas cher.

Votre guide pas à pas

Diagnostic personnalisé

image

Afin de permettre à nos chirurgiens de vous établir un diagnostic précis, nous vous conseillons de remplir minutieusement le présent formulaire.

Diagnostic personnalisé